La promotion Camille Claudel est la 56e promotion d’Elèves directeurs d’hôpital formée à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes (EHESP). Elle rassemble 81 futurs directeurs recrutés par concours national.

Dynamique, créative et engagée, la promotion Camille Claudel souhaite par ses actions affirmer son identité et ses valeurs d’attachement au service public et à la santé publique.

Pourquoi Camille Claudel ? 

Les élèves directrices et directeurs d’hôpital 2017/2018 mettent le patient au cœur de leur projet professionnel

Les élèves directeurs d’hôpital 2017/2018 ont décidé de se placer sous la figure tutélaire de Camille Claudel. Ainsi, ils manifestent leur volonté d’insister sur la place des patients, résidents et usagers et de leurs proches dans l’organisation des soins et leur attachement à faire respecter leurs droits.

Artiste sculptrice, Camille Claudel a été hospitalisée en psychiatrie de 1913 jusqu’à sa mort en 1943. Cet internement, subi dans ce qui s’appelait alors l’asile d’aliénés, quasiment sans visite de sa famille, aura privé l’artiste de l’envie de sculpter et brisé sa vie.

 

Choisir Camille Claudel, c’est donc rappeler les enjeux des modalités de soins en psychiatrie, souligner l’apport de l’art dans le processus de soins, mettre en lumière, en son nom propre, une femme trop souvent réduite aux rôles d’élève, muse et amante d’Auguste Rodin et de sœur de l’écrivain Paul Claudel, s’inscrire dans l’hommage rendu par la Nation le 16 décembre dernier aux victimes civiles, handicapées ou malades, de la Seconde guerre mondiale et c’est, enfin et surtout, insister sur la place du patient.

L’intérêt de l’usager demeure le cœur de la mission partagée des soignants et managers hospitaliers et devra être préservé dans les choix de gestion à venir.

Copyright. EHESP
Copyright. EHESP

Les « Camille Claudel », une promotion engagée, au service de la population