Marine PLANTEVIN est Directeur du Centre de santé mentale angevin (CESAME). A l’occasion du lancement de la brochure des EDH de la promotion Simone Iff (2015-2016), elle témoigne de l’intérêt de recruter un jeune directeur dans un contexte de changements en profondeur pour l’hôpital public.

En quoi recruter un élève directeur d’hôpital est un investissement d’avenir au vu des transformations annoncées de l’hôpital ?

Marine PLANTEVIN : Le moment vient plus vite que l’on ne l’imaginait où l’on se surprend à penser que le rythme de la réforme hospitalière est peu compatible avec l’efficacité… Sans aller jusqu’à dire que recruter un EDH dans ce contexte permet de retrouver une vision enthousiaste que l’on aurait perdue sur les transformations en cours, il est vrai qu’il est particulièrement intéressant de pouvoir s’appuyer sur un ou des jeunes direcDSC_0013teurs qui ont été formés dans ce nouveau contexte et n’ont, par définition, pas les mêmes états d’âmes quant au temps passé à la mise en œuvre de la précédente (et récente !) réforme.

En parallèle, c’est également la possibilité de bénéficier d’un regard critique, voire impertinent, sur les organisations en place et les transformations en cours ; ce point est probablement en partie vrai pour tout nouveau recruté, même ne sortant pas de l’EHESP, mais ce n’est plus jamais aussi vrai qu’à la sortie de l’école. Plus tard le sentiment de « déjà vu » affûte le regard, alimente le sens critique et renforce l’expérience mais l’étonnement complet, parfois le sens de l’absurde, se perdent inévitablement.

Cependant tout est question d’équilibre car c’est avant tout le brassage des générations et des expériences qui est indispensable dans toute équipe pour appréhender les modifications à venir dans l’organisation des soins !

Quels conseils donneriez vous à un EDH pour préparer et réussir ses premiers mois d’exercice /sa première prise de poste ?

Marine PLANTEVIN : Je n’aurai que des choses très simples, probablement évidentes, mais expérimentées avec succès, à conseiller :
– Tout d’abord bien discuter, avec son chef d’établissement, du calendrier d’arrivée pour anticiper avant son arrivée en poste les rencontres et visites indispensables à la prise de fonction ;
–  Ne pas chercher à tout découvrir en quelques semaines car les sollicitations arrivent rapidement mais s’efforcer de programmer des visites sur plusieurs mois ;
– Prendre le temps de rencontrer ses futurs collègues car la place au sein d’une équipe est toujours à construire ;
– Déterminer avec son chef d’établissement quelques objectifs dès l’arrivée en fonctions,  sans attendre l’entretien annuel lié à l’évaluation.


Marine PLANTEVIN a débuté sa carrière en tant que Directeur de la logistique et des achats au Centre Hospitalier de Versailles, avant de rejoindre 2004 le CHI de Meulan les Mureaux dans les Yvelines en qualité de Directeur des ressources humaines et de Directeur des affaires médicales. Elle quitte par la suite la région parisienne pour les Pays de la Loire pour assurer au CHU de Nantes, en binôme avec un directeur des soins, la coordination des projets des pôles Neurosciences, Médecine Physique et Réadaptation, Médecine-Cancer-Hématologie ainsi que ceux des pôles Ostéo-Articulaires et Maladies de l’appareil digestif. Elle y a également pris la responsabilité du site de l’Hôtel Dieu. De 2010 à 2012, Marine PLANTEVIN rejoint le Centre Hospitalier de Saint Nazaire en qualité de Directeur de la qualité, de la clientèle et de la communication, avant de devenir Directeur du CESAME. 

Marine Plantevin : « Recruter un EDH c’est bénéficier d’un regard à la fois enthousiaste et critique sur les transformations en cours à l’hôpital »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *